Quelle est la contraception la plus naturelle ?

Quelle est la contraception la plus naturelle ?

Commençons par dire une chose. Une contraception n'est jamais naturelle. S'abstenir n'est pas "naturel", suivre son cycle n'est pas "naturel," et, évidemment, utiliser des moyens physiques tels que les hormones, le dispositif intra-utérin ou les méthodes barrières n'est pas "naturel."

L'idée quand on évite une grossesse est que l'on va contre son envie, contre sa nature. Alors qu'on peut se sentir sensuelle, sexuelle et joueuse, on doit se montrer responsable, sérieuse et fiable. Si on ne peut pas, c'est à notre compagnon de l'être pour nous deux ! Mais que ce soit la prise d'une pilule ou l'observation du cycle, nous avons à gérer notre fertilité.

Maintenant, passons au sujet principal. Parce qu'entre la pilule et l'observation du cycle, c'est bien ce dernier qui est le moyen le plus naturel de gérer sa fertilité. Bien pratiqué (c'est-à-dire en passant par un apprentissage avec une conseillère), on a une efficacité aussi bonne que la pilule !

Alors, quel est ce moyen de gestion naturelle de la fertilité ? Cette "contraception" dite "naturelle" ?

C'est la symptothermie. En observant son cycle tous les jours, on apprend à distinguer les jours fertiles des jours infertiles. Si tu te dis que ça semble simple, détrompe-toi : pour commencer, beaucoup de femmes ne savent pas qu'elles ne sont pas fertiles tous les jours de leurs cycles, ou pensent que "le cycle" se résume aux règles. Si tu te dis que ça semble compliqué, je te comprends. Personne ne t'a appris à t'observer, et c'est bien pour ça que mon métier existe ! Une fois l'apprentissage terminé, tu verras que ce n'est pas plus difficile que de conduire ou de se brosser les dents !

Pourquoi est-ce que cette méthode est plus naturelle que les autres ? Parce qu'elle prend ton corps en compte. Elle ne le manipule absolument pas, tout en te permettant des intimités amoureuses non protégées. Lorsque tu sais que tu n'es pas fertile, tu peux dire au-revoir aux diaphragmes, préservatifs et au retrait, tout en gardant une sérénité par rapport au risque de grossesse !

Alors, prête à choisir un nouveau mode de gestion de ta fertilité ?


D'autres articles

Comment m'observer quand je suis malade ?

Mon cycle et ma monitrice

Mon cycle et mon soutien

Mon cycle et mon diaphragme

Comment ça marche ?

Comment pratiquer la symptothermie ?

Quand commencer la symptothermie ?