Mon cycle et mon diaphragme

Mon cycle et mon diaphragme

Parlons méthodes barrières ! Aujourd'hui, focus diaphragme...

Ce que j'en ai pensé

Honnêtement, ce n'était pas aussi difficile à mettre que je pensais. Un passage rapide chez la gynéco pour vérifier la pose, et hop, c'est bon ! (Petit aparté : on peut aussi voir une sage-femme pour vérifier la pose !)

J'avoue l'avoir légèrement senti pendant l'acte, et je n'aime pas trop l'idée de mettre du spermicide et de garder le tout 8h après le rapport amoureux. Vu que j'ai fait exprès de le tester pendant mes phases infertiles (pour m'assurer de la pose et gagner en confiance avant de compter sur lui en terme de contraception), j'ai pu l'enlever assez rapidement et ne pas appliquer de Cayagel (spermicide à utiliser avec le diaphragme, mais vendu séparément).

Je suis sans doute un peu trop "dans ma tête" pour ce type de contraception. "Je l'ai bien placé ? Et si c'était mal mis ? Est-ce que je le sens vraiment ou est-ce que c'est dans ma tête ? Garder ça toute la nuit, okay niveau confort, mais est-ce que c'est bon pour mon corps ?" Bref, j'ai encore du chemin à faire avant de l'utiliser pendant mes phases fertiles !

Ce qu'en a pensé mon mec

Et je cite : "Bah, j'vois pas l'intérêt, vu que ça me gêne pas de mettre le préservatif. Mais, c'est vrai, je ne le sentais pas du tout."

Ce qu'en pense la gynéco

Si vous êtes sur Paris je vous recommande vivement le cabinet IPSO. J'ai toujours eu de bonnes expériences avec eux (à part la fois où le médecin avait eu tellement de retard que quand c'était finalement mon tour je suis rentrée et sortie en vitesse éclaire... sans poser toutes mes questions que j'avais pourtant bien notées sur mon téléphone !) et ils sont très ouverts à la discussion. Big up aux médecins et staff qui y travaillent !

Bref, donc qu'en a pensé la gynéco que j'ai vu au sujet du diaphragme ? Un peu comme mon mec, au final ! S'il n'y a pas de soucis avec le préservatif, alors ce n'est pas la peine d'essayer le diaphragme, à son avis. Moins pratique, moins spontané (et oui, il y a encore moins "spontané" que la capote, mes chers) et moins fiable !

Ce que j'en pense en tant que conseillère

C'est une option très correcte pour les couples qui ne souhaitent pas utiliser le préservatif (masculin ou féminin), du moment qu'ils évitent de prendre des risques pendant leurs jours les plus fertiles. Hors, pour être confiants dans quels jours sont les plus fertiles, il faut un peu d'expérience, donc je ne recommande pas cette méthode barrière aux couples qui débutent en symptothermie, mais plutôt ceux qui ont au moins fait trois cycles et se sentent confiants dans les ressentis et observations visuelles de la femme.

Je rappelle aussi que les erreurs surviennent souvent pendant les trois premiers mois d'utilisation d'une méthode, simplement parce qu'on est encore en train d'apprendre ! Il est donc raisonnable de décider d'utiliser le diaphragme hors phases fertiles au début pour prendre la main (et pouvoir ensuite prendre son pied) !


D'autres articles

Mes débuts, en histoire...

Pourquoi j'ai arrêté la pilule

Mon cycle et mon soutien

Quelle est la contraception la plus naturelle ?

Comment ça marche ?

Quand commencer la symptothermie ?