La lune y est-elle vraiment pour quelque chose?

La lune y est-elle vraiment pour quelque chose?

Après quelques semaines sur Instagram, je remarque que beaucoup d'influenceuses parlent des effets de la lune sur le cycle féminin.

Je suis déjà au courant que les cycles lunaires influencent notre sommeil, mais je n'étais pas sûre qu'il y ait une influence sur nos cycles menstruels. Après tout, ça m'était souvent arrivé de dire "oh, j'ai mal dormi" et qu'on me réponde "vous êtes la quatrième à me dire ça, ça doit être à cause de la pleine lune !" alors que je n'ai jamais entendu "t'as tes règles ? Pas étonnant, c'est la pleine lune ce soir !" Ça fait un peu loup-garou tout ça, quoi.

Mais considérons la possibilité que je n'en avais jamais entendu parler simplement parce qu'on ne parle pas de ses règles. OK, tu vas peut-être informer tes proches que t'es un peu plus émotive/fatiguée/irritable et expliquer pourquoi, mais il y a encore beaucoup de tabou autour de ce sujet. Et puis avec la contraception hormonale, on n'a vraiment pas besoin d'en parler. Tu saignes, et alors ?

NB: on trouve tout et son contraire lorsque l'on fait des recherches. C'est très à la mode de prouver qu'une étude est fausse. Cet article est donc mon avis personnel sur le sujet et je suis consciente de ses limites scientifiques, sociologiques et psychologiques.


Voyons les similitudes entre le cycle lunaire et le cycle menstruel. Déjà, les deux durent environ le même nombre de jours: "28" pour le cycle féminin et 29.5 pour le cycle lunaire. Je mets le nombre de jours de cycle féminin entre guillemets car chaque femme et chaque cycle est différent. Une femme peut avoir des cycles plus longs alors qu'une autre peut en avoir des plus courts. Les deux peuvent avoir des variations de 6 jours et quand même avoir des cycles dits "réguliers".

Alors, que veut dire cette similitude ? Pas grand chose, d'après ce que je lis. Et pourtant, on a souvent associé la femme à la lune, donc il doit bien y avoir quelque chose !

Nombreuses sont celles qui croient qu'il y a une corrélation entre les phases lunaires et les phases du cycle féminin. Que ce soit au niveau émotions, physiques ou psychiques. Après avoir passé des mois à noter mes pensées dans un journal menstruel, je vois personnellement un rythme dans ces trois domaines, avec des jours de mon cycle où je suis particulièrement sensible, ou énergétique, ou même plus maniaque. Je ne suis pas encore au stade ou je garde une copie du calendrier lunaire en parallèle, mais ce serait un test à effectuer.

Personnellement, je n'y vois que des parallèles plutôt qu'une influence.


Deuxième comparaison: les deux cycles ont deux grands évènements. Pour le cycle lunaire, la nouvelle lune et la pleine lune. Pour le cycle féminin, l'ovulation et les règles.

On parle de nouvelle lune lorsque la lune est visible de jour mais pas de nuit, et de pleine lune lorsque sa face visible est entièrement éclairée par le soleil.

Les études faites sur l'effet de la lune sur les marées sont tellement convaincantes (ou justes) qu'il y a des calendriers lunaires pour les marées. Il est aussi accepté que la lune ait un effet sur les espèces vivantes, dont les êtres humains. Cependant, ces effets sont peu ressentis, notamment à cause de l'invention de l'électricité. La possibilité d'avoir de la lumière artificielle a changé notre façon de vivre et notre corps en subit les conséquences (notamment le risque de produire moins de melatonine, l'hormone du sommeil).

Avoir plus ou moins de lumière pendant la nuit serait donc au coeur de cette théorie. En effet, d'autres études montrent que rajouter une lumière adaptée la nuit peut réduire la durée du cycle féminin. Est-ce que c'est donc un acquis qui date du temps passé sans électricité ? Est-ce que notre corps va commencer à oublier la corrélation ? Après tout, il y a bien des personnes aujourd'hui qui n'ont pas de dents de sagesse ! Si on change notre comportement assez longtemps, notre héritage génétique lui aussi se modifiera et s'adaptera.

Cela pourrait expliquer pourquoi certaines femmes ne sont pas du tout impactées par la lune. Ce serait intéressant de savoir si ces mêmes femmes ont un mode de vie rythmé par le cycle jour/nuit = travail/dormir, et si leur travail inclus plus de 50% de leur temps en lumière naturelle.

Oui, okay, tout ça est intéressant, mais on ne va pas me dire que notre corps ressent les effets de la pleine lune et se dit "Zut alors, j'y pensais plus! Odette, lance les machines, va falloir saigner là !"

Eh oui, parce que pour saigner il faut d'abord avoir ovulé. L'ovulation a souvent lieu entre 10 et 16 jours avant les règles, avec une moyenne de 14 jours. Tiens, c'est pratiquement le nombre de jours entre la nouvelle lune et la pleine lune ! Encore une coincidence... ou pas. Si on croit que la lune a une influence sur notre cycle, on peut voir une cause à l'ovulation qui serait "lunairement encouragée" à venir autour de la date de la nouvelle lune ou de la pleine lune.


Conclusion

Même si je reste critique, je peux dire qu'on peut parler d'influence lunaire sur notre cycle si:

  • on accepte que l'ovulation et les règles tombent aux alentours des dates de la nouvelle lune ou de la pleine lune;
  • on accepte que, statistiquement, vu la coincidence des durées des deux cycles, il y a pas mal de chance que l'on ovule ou que l'on ait ses règles pendant ces phases principales de la lune;
  • on accepte que les études scientifiques sur les femmes post-électricité démontrent entre autres que nos corps s'adaptent en fonction de nos nouveaux modes de vie, dont notamment le manque de rythme dépendant de la lumière naturelle.

Et vous, vous avez vu des changements de cycle qui correspondraient aux phases lunaires ?


D'autres articles

La base pour l'équilibre hormonal

Kit survie des règles

Synchronisation des règles

Comment m'observer quand je suis malade ?

Mon cycle et ma monitrice

Mon cycle et mon soutien

Quelle est la contraception la plus naturelle ?

Comment ça marche ?

Comment pratiquer la symptothermie ?

Quand commencer la symptothermie ?