Comment pratiquer la symptothermie ?

Comment pratiquer la symptothermie ?

Différents couples vont pratiquer la symptothermie de différentes façons.

Mais pour commencer, il te faudra :

  • Un thermomètre à double décimal
  • Un cyclogramme (un tableau spécial où noter tes observations)
  • Ne pas prendre d'hormones de synthèse (pilule, implant, dispositif intra-utérin (DIU) aux hormones, nuvaring, etc)

Et c'est tout !

L'idée sera de t'observer chaque jour comme si tu ne l'avais pas fait la veille. Te montrer curieuse, te fier à ce que tu vois aujourd'hui, sans penser "mais hier c'était..." ou "mais au cycle précédent c'était..."

Une fois tes observations notées dans ton cyclogramme, alors tu peux commencer à analyser ! Avec l'aide de ta conseillère, tu peux repérer ce qu'on appelle le jour sommet, le plateau bas de températures ainsi que le plateau haut, et voir si tu peux confirmer une ovulation !

Si cela te semble très compliqué, n'hésite pas à m'écrire ou à réserver un appel gratuit de 15 minutes pour discuter !

Après avoir eu l'avis d'une conseillère, ton couple pourrait décider de mettre en place des méthodes barrières pendant les jours moins fertiles (mais quand même fertiles) de ton cycle et investir dans :

Il est aussi possible de pratiquer la symptothermie avec un DIU au cuivre. Je recommande d'ailleurs de bien connaître son cycle même si on utilise des contraceptions non-hormonales. Cela permet d'éviter tout accident (notamment une grossesse extra-utérine avec le DIU au cuivre, et la prise inutile d'une pilule du lendemain en cas de préservatif déchiré).


D'autres articles

Ma pilule et ma libido

Ma pilule et ma migraine

Ma pilule et mon entourage

Comment m'observer quand je suis malade ?

Mon cycle et ma monitrice

Quelle est la contraception la plus naturelle ?

Mon cycle et mon diaphragme

Comment ça marche ?

Quand commencer la symptothermie ?